En 1990, après vingt-sept années de prison, Nelson Mandela est enfin un homme libre. Quatre ans plus tard, il conduira ses supporters à la victoire et sera élu premier président noir d’Afrique du Sud.

La puissance des mots peut soulever les montagnes et rapprocher les esprits. Mandela dira aussi à l’un de ses gardes du corps noir, réticent à travailler avec un homme blanc: « Le pardon apaise l’âme et fait disparaître la peur. » Ses actes ont suivi ses paroles…

« Invictus », c’est aussi le dernier film de Clint Eastwood, qui relate avec émotion cette soif d’égalité. A leur on l’on ne parle qu’avec la langue de bois de l' »identité nationale », Eastwood nous donne une leçon d’humilité à travers l’exemple du sport et de l’esprit d’équipe qui l’accompagne, tout simplement.

Publicités